La cuisine en GN

La cuisine en GN

Il est possible dans presque tous les aspects de la vie de reproduire différents éléments de la vie médiévale avec un peu d’imagination. Même si les GN ne sont pas nécessairement des reconstitutions historiques, beaucoup de participants s’inspirent de l’histoire afin de représenter la vie dans leur univers médiéval-fantastique. À l’époque médiévale, les repas étaient pris différemment selon le statut social. De plus, la manière de cuisiner et de préserver la nourriture était bien différente comparé aux temps modernes. Il n’y avait ni électricité ni gaz et donc tous nos électroménagers qui font partie de notre quotidien n’existaient pas encore. En revanche, la population avait d’autres méthodes pour cuisiner et conserver ses aliments. Lors de vos grandeurs natures, vous serez dans un environnement similaire : vous aurez peu de temps à consacrer à la cuisine, des outils limités à votre disposition et vous devrez prendre gare aux animaux. Voici donc quelques suggestions, conseils et trucs pratiques afin de vous aider à rester décorum même jusqu'à la prise de vos repas.

✧ La nourriture en GN

Le but est de prioriser les aliments qui peuvent se conserver longtemps, qui sont légers à transporter et qui ne sont pas compliqués à préparer. Avec le nombre d’activités, de combats et de scènes auxquels vous voudrez participer durant votre fin de semaine, vous n’aurez que peu de temps à consacrer aux repas. De plus, une alimentation riche en protéine sera idéale afin de vous donner suffisamment d’énergie pendant toute la fin de semaine.

À noter que lorsqu’il est fait mention d’eau chaude, vous ne pourrez que rarement faire usage d’une bouilloire ou autre méthode moderne de chauffer votre eau! Vous devrez utiliser des contenants ou chaudron propice à la cuisson avec un feu de camps ou autre moyen similaire dans la majorité des cas.

  • La viande séchée: souvent réservées à la noblesse, elle pouvait être salée, saumurée ou fumée afin d’être conservées pendant une plus longue période. Dans le but de reproduire cet aspect, nous vous suggérons d’acheter du saucisson, du jerky ou du poisson fumé.
  • Les céréales: L’aliment de base de la paysannerie depuis bien longtemps déjà. Un déjeuner commun était le gruau. Un plat idéal et nutritif pour commencer vos journées en GN, il vous suffit d’ajouter un peu d’eau chaude et le tour est joué. Vous pouvez facilement l’agrémenter de noix, de fruits, de sirop d’érable ou de miel pour diversifier les saveurs. Lors des dîners et des soupers, vous pouvez aussi consommer du riz ou du couscous. Ces aliments nécessitent eux-aussi que de l’eau chaude et un temps de cuisson pour être préparés.
  • Le fromage : relativement dense en matière nutritive autrement difficile à trouver dans ce type de situation, le fromage pourra aussi compléter ou agrémenter vos repas de GN. Dans le but que vos fromages restent bons toute la fin de semaine, nous vous conseillons d’opter pour des fromages à pâte dure comme le parmesan, le cheddar, le gouda, le gruyère, etc.
  • Le thé : consommé en Chine, en Inde et une bonne partie de l’Asie, il était connu autant pour son goût que son aspect médicinal. Cette boisson vous apportera une dose de caféine afin de vous réveiller, se conservera longtemps et est très légère à transporter. Il vous suffit d’un peu d’eau chaude afin de vous préparer une bonne tasse de thé.
  • Photo par Ateliers Nemesis Workshop

    • Le vin: L’eau était souvent non consommable et les sources d’eau potable étaient difficiles d’accès. Ainsi, le vin était un breuvage beaucoup plus répandu à travers tous les statuts sociaux dans de nombreuses régions. Le vin était consommé autant chez les hommes que les femmes et même chez les enfants. Chaque personne en consommait un litre et demi, voire jusqu’à deux litres par jour! En revanche, le taux d’alcool était beaucoup moins élevé à l’époque. Ce breuvage était autant priorisé parce qu’il se conservait longtemps que parce qu’il était dans un bon contenant fermé. En revanche, dans notre contexte moderne, seulement quelques GN réservés aux 18 ans et plus autorisent la consommation d’alcool dans leur évènement. Assurez-vous de vérifier qu’il soit permis d’en apporter avant d’en mettre dans vos valises. De plus, Les Artisans d’Azure vous encouragent toujours à consommer avec modération de cette eau de vie (pas obligé de vous fier sur les habitudes de consommation médiévales!).
    • Les noix: les amandes et les noisettes étaient déjà présentes au sein de la population en Europe à l’époque médiévale. Ces petites noix sont riches en protéines et seront parfaites pour vous apporter de l’énergie. Vous pouvez également opter pour des noix de cajou, des arachides, des noix de macadamia, des pacanes, etc. De plus, si vous les gardez dans un contenant hermétique, elles peuvent se garder jusqu’à 6 mois.
    • Fruits et légumes déshydratés: la déshydratation de la nourriture en la faisant sécher au soleil existe depuis les peuples primitifs. Cette technique permettait de se faire des réserves en période d’abondance et d’éviter les périodes de famine et permettait de conserver des aliments lors des hivers où il était impossible de cultiver. Ainsi, ils sont parfaits pour les GN à cause de leur longue conservation et de leur aspect pratique. Cette option vous apportera aussi une alimentation plus équilibrée lors de votre séjour. Selon le produit, vous pourrez les manger directement ou en les faisant bouillir avec de l’eau chaude.

    ✧ Les couverts

    Lors de cette époque, les gens mangeaient principalement avec les mains. Lorsque la population prit plus de considération pour l’hygiène, les pratiques évoluèrent. Les matériaux utilisés et comment ils étaient décorés changeaient selon les régions du monde, le statut social de l’individu et selon les avancées des artisans de l’époque.

    • Coutellerie: Les fourchettes que nous connaissons aujourd’hui font leurs apparitions et disparaissent à l’époque de l’Antiquité. Cette disparition fut causée par le christianisme qui associait cet ustensile à la queue fourchue du diable. Il réapparaît dans les environs du XVIe siècle sous le format de pique à une ou deux branches chez la noblesse dans les environs de Venise. En revanche, le couteau et la cuillère étaient présents depuis longtemps à leur table. Vous pourrez trouver plusieurs ensembles similaires à notre boutique et en ligne
    • Assiette: au début de cette époque, la population mangeait parfois directement dans les plats ou avec un pain.  Les gens se partagaient ce pain, connu comme un « tranchoir », entre convives et ils le donnaient à manger aux pauvres ou aux chiens par la suite. Les assiettes étaient plus courantes chez les nobles pour souligner leur richesse grâce à l’argenterie ou comment elles étaient décorées. Elles firent bien plus tard leurs apparitions chez les paysans. Elles étaient constituées de plusieurs matières, notamment en bois et en céramique
    • Gobelet et chope: Dans les temps médiévaux, nous pouvions en retrouver en divers matériaux et différentes formes. Le verre était très dispendieux et donc réservée à la noblesse.  La majorité de la population avait des gobelets en métal, mais la matière différait selon la région du monde. Les citoyens du Danemark étaient réputés pour leurs chopes en corne. Les vikings du nord avaient principalement des chopes en bois et ceux du sud en avaient en métal. Nous pouvions aussi retrouver dans leurs régions des chopes en corne, en argile et en verre. L’une des particularités chez eux était que leurs chopes étaient décorées selon leurs statuts. Notre magasin possède plusieurs modèles en corne et en métal.
    • Gourde: Les premières gourdes firent leurs apparitions il y a environ 2 millions d’années. Elles étaient principalement utilisées lors des voyages et étaient principalement constituées de terre, de bois ou de pierre, puis par la suite de peau d’animal ou d’os. À l’apogée du travail du métal, nous pouvions en trouver avec ce matériau également.

    ✧ Conseil d’entretiens

    Assurez-vous de tout laver à la main, de ne pas utiliser de lave-vaisselle, de ne pas laisser les objets tremper dans l’eau longtemps et de bien les faire sécher. Pour les gobelets de corne, il est important de bien les vider après utilisation.

    ✧ Comment protéger sa nourriture des animaux

    Certains terrains de grandeur nature se trouve dans des régions ou contextes géographiques plus propices à la présence d’animaux sauvages, pouvant ainsi nécessiter des précautions supplémentaires. Nous vous suggérons de ne pas dormir au même endroit où vous entreposer votre nourriture. Les animaux arrivent à la sentir même si elle est rangée dans des contenants fermés. Il ne faut pas les sous-estimer. Ils feront tout pour atteindre la nourriture, jusqu’à ronger votre tente pour y entrer. Nous vous conseillons d’attacher votre nourriture en hauteur dans les arbres grâce à des cordes. Vous pouvez également vous équiper de sac au sec, voire même de barils hermétiques. Lors de l'achat de ceux-ci, n'hésitez pas à confirmer avec les étiquettes ou les commis à la vente si ces produits enferment efficacement les odeurs. Vous pouvez aussi contacter l'organisation du grandeur nature que vous compter participer pour de plus amples instructions quant à l'entreposage de nourriture sur le terrain ! 


1 commentaire


  • Naga

    C’est très interessant comme article sur l’alimentation en GN, j’aurais peut etre juste ajouté un point sur le materiel pratique à avoir pour pouvoir cuisiner. De mon avis personnel le plus simple si on fait a manger pour plusieurs personnes (de 2 a 6 personnes) c’est de prendre un wok, l avantage est que c est resistant, facile a entretenir, et ca convient pour faire chauffer de l’eau, un ragout, ou meme cuire des oeufs. Le mieux etant de trouver une planche ronde, ou un bol en bois pour refermer l ouverture pendant le transport, laissant alors la possibilité de stocker des aliments ou d autre ustencils de cuisine dans le wok le retse du temps. La planche en bois ou le bol en bois ayant l’avantage qu’on peut l’utiliser pour couper ses légumes, il ne reste qu’a avoir un couteau correct pour couper les legumes et une cuillere en bois.
    Un point sur les épices également: les épices agrémentent très vite la qualité de la nourriture, le plus simple est de les stocker dans du papier craft plié en enveloppe, ou pour ceux qui le souhaitent dans de petits bocaux ou de petites boites en acier. La base: sel, poivre, herbe de provence, paprika, feuille de sauge, cannelle. Un bon ajout aussi: de la cassonade, ça a plus de gout que du sucre blanc, c’est un peu plus presentable également en GN. Un peu de cassonade et de cannelle avec un pomme en morceau dans le gruau d’avoine (porridge) du matin, ça change beaucoup de choses.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


COMMANDEZ VOTRE COSTUME SUR MESURE

SOYEZ UNIQUE AVEC UN ENSEMBLE QUI VOUS REPRÉSENTE

Démarrez votre création